formation-gruntdvig-upcycling-kafoutch

La créativité et l’interculturalité au service de la réduction et du réemploi des déchets à Marseille.

Pendant 6 jours, grâce au soutien de l’Union Européenne (programme Grundtvig), des participants arrivent des 4 coins de l’Europe à la recherche de nouvelles idées et connaissances pratiques en matière d’upcycling, pour mener des actions concrètes à leur retour dans leur pays.

Bien que Marseille fasse figure de mauvaise élève en matière de gestion des déchets, il n’en demeure pas moins qu’elle recèle d’initiatives créatives encourageantes dans ce domaine, à mettre en miroir avec ce qui se passe chez nos voisins.

Des cultures différentes et des motivations distinctes pour une même cause: la réduction des déchets.

Ils viennent de Finlande, Roumanie, Slovénie, République Tchèque, Royaume-Uni, Irlande, Grèce, Italie et Portugal. De petits villages ou de grandes villes. Ils sont 16 et ont entre 25 et 64 ans.

Ce sont des professeurs qui souhaitent monter des projets d’upcycling avec leur classe, des artistes qui veulent développer leur travail en utilisant davantage de matériaux de récupération, des employés d’une ressourcerie qui aimeraient diversifier leur activité, des citoyens – dont certains sont retraités – impliqués bénévolement dans des associations, motivés pour animer à leur tour des ateliers avec des enfants, parents, des nouveaux arrivants…

Tous sont conscients qu’on ne peut plus fonctionner comme avant, en sachant que nos ressources ne sont pas inépuisables. Mais tous croient aussi en une approche créative, impliquant les communautés locales, plutôt qu’à un discours moralisateur.

Une formation mêlant analyses, méthodologies en pensée créative, mise en pratique, ballade urbaine et croisement des pratiques et des savoirs.

En partant d’un état des lieux des différentes politiques et différences comportementales en matière de gestion des déchets en Europe, d’idées et projets inspirants s’y développant, des principes de l’économie circulaire et collaborative, les participants sont initiés à l’upcycling. Des méthodologies en pensée créative leur sont transmises pour les appliquer par la suite à la création d’objets à partir de matériaux de récupération (luminaires à partir d’accessoires de cuisine ou salle de bain usagés, chutes de métal, chutes de tissus, collants filés, filets de fruits et légumes ; accessoires et bijoux à partir de chutes de textiles, composants électroniques, bâches publicitaires ; meubles à partir de cartons de récupération etc.).

La balade urbaine «les glâneurs» leur permet de découvrir différents lieux et acteurs de l’upcycling à Marseille, tout en collectant sur leur passage, armés de caddys de supermarché, des déchets dans la rue. Ils les retravailleront les jours suivants en atelier. Sans oublier une soirée de bienvenue au camping Yes we camp à l’Estaque, bien sûr!

La formation s’est déroulée du 24 au 29 mai 2013 à Marseille, à l’initiative de Linda Ecalle, en partenariat avec la Ressourcerie Tri Logik et grâce au soutien de l’Union Européenne.

Coordinatrice, responsable pédagogique et intervenante principale: Linda Ecalle

Intervenant et co-fondateur de la ressourcerie: Julien Ripaud

Intervenante et co-fondatrice de la ressourcerie: Elise Ponthot

Edité avec le soutien financier de la Commission européenne. Le contenu de cette publication et l’usage qui pourrait en être fait n’engagent pas la responsabilité de la Commission européenne.

Leave a Reply