Kafoutch kesako?

Kafoutch pose la question du devenir des objets que l’on délaisse pour d’autres, dans une société ou le neuf et le nouveau prédominent.
Ici, à Marseille, un terme désigne ce placard, ce débarras où s’entassent nos oubliés : le cafoutch. Certains n’y voient qu’un amas de choses inutilisées, l’antichambre de la poubelle, nous y voyons des matières premières pour de nouveaux objets et décors.

Cette manière de revaloriser ces matières par la création a aujourd’hui un terme : l’upcycling, qui s’inscrit dans le mouvement de l’économie circulaire.

Pour plus d'infos sur nos intentions et valeurs

 

Kafoutch a été fondé en 2014 par Linda Ecalle.

Chaque intervention étant spécifique, des collaborations peuvent s’établir avec un réseau d’artisans, artistes et créateurs/ upcycleurs complémentaires que nous avons plaisir à tisser chaque jour.

Nous associons volontiers à notre démarche amis, collègues, élèves, voisins, familles, résidents lors d’ateliers, stages, formations, team-building et projets d’aménagement participatifs.

Et parce que tout simplement, nous croyons en l’intelligence collective et au potentiel de chacun.

En 2015, Kafoutch s’associe plus particulièrement avec l’association Tomorrow design qui partage très largement des envies et objectifs communs en matière de création, de réemploi et de transmission ainsi qu’avec la toute jeune association marseillaise l’Etabli, fondée par de jeunes passionnés amateurs d’upcycling. 

Kafoutch est également co-fondatrice de LA NOUVELLE MINE, 450 m2 dédiés à la création et au développement durable à Gréasque (entre Aix-en-Provence, Marseille et Aubagne), aux côtés de Tomorrow Design et du Fuv’Lab.

Linda ECALLE

Créatrice, décoratrice, formatrice ...et chasseuse de trésors!

1
1

Linda Ecalle, son parcours

D’abord spécialisée dans l’accompagnement de projets artistiques participatifs depuis plus de 12 ans (diplômée en Master II de direction de projets culturels en Europe à Paris VIII), Linda a notamment collaboré, dans ce domaine, plus de 3 ans avec les Têtes de l’Art à Marseille.

Linda associe désormais ses premières amours au design et à la création favorisant le réemploi de matériaux: l’upcycling.

En 2011, le Mistral a soufflé tellement fort qu’elle atterrit à Londres, ou’ elle travaille pour une agence de design. Elle collabore aussi avec une agence de formation spécialisée dans la transmission de méthodologies en pensée créative. L’occasion de nourrir et de structurer davantage ses outils au service de l’intelligence collective. Dans son quartier, Brixton, elle fait partie des membres fondateurs de The Remakery, une plateforme pour le développement de l’upcycling et anime des ateliers dans ce domaine.

Puis elle troque les pubs anglais contre les terrasses marseillaises. Depuis 2013, elle développe en Provence Alpes Côte d’Azur des initiatives pour expérimenter collectivement de nouvelles manières de revaloriser nos déchets: créations d’objets upcyclés, décoration éco-responsable, ateliers et stages d’upcycling tous publics, balade urbaine sur l’upcycling, formations (notamment européennes) dans ce domaine, installations artistiques, formations en pensée créative, projet d’aménagement participatif d’espaces communs…

Enthousiasme contagieux

99%

Créativité

90%

Pédagogie

75%

technicité

70%

Rigueur

70%

écoute

80%
remakery-team-upcycling-Linda-Ecalle